N'hésitez pas à nous appeler !

Suisse romande   
Jean-Sébastien Aeberhard   
079 412 81 88

Plateau/Jura   
Simon Lepori   
079 300 78 72

Suisse centrale   
Laura Püntener   
079 729 10 64

Suisse orientale   
Markus Boll   
079 440 07 70

En savoir plus sur notre équipe de conseil

Centrale téléphonique:   
+41 58 434 11 00   
info@hypona.ch

Contact

Shop en ligne pour petites quantités

Commander dans le Shop en ligne

Une sélection de produits HYPONA est disponible dans l'assortiment des magasins LANDI.

L'assortiment de magasin LANDI

Trouvez votre LANDI de compétence équine.

Les grandes quantités à partir de 2 palettes ou 2t en vrac sont commandées via le Shop ou le bureau des commandes.

Image
Fuchs

Minéraux et substances vitales

Les minéraux sont nécessaires à l'organisme à de nombreux niveaux.

 

Ils contribuent au maintien des fonctions organiques, jouent un rôle important dans l'équilibre hormonal, pour la protection des cellules, le système immunitaire, etc. 

Avant la mise en place généralisée de prairies par l'être humain, le cheval pouvait couvrir ses besoins quotidiens en minéraux grâce à un large éventail de graminées, d'autre herbes, d'écorces, de feuilles, de bourgeons, de racines, de graines ainsi que de petites quantités de terre riche en minéraux. L'intensification de l’exploitation et de la culture des pâturages comme des prairies a fait reculer cette offre diversifiée. À tel point que les besoins quotidiens des chevaux en minéraux ne peuvent plus être couverts uniquement par l'herbe de pâturage et le foin de prairie. L'utilisation quotidienne et ciblée d'aliments minéralisés ou d'aliments minéraux concentrés permet de prévenir les carences à long terme.

Les minéraux se subdivisent en deux groupes : les macro-éléments et les oligo-éléments.

Macro-éléments

Les macro-éléments sont des minéraux dont le cheval a besoin quotidiennement en quantités plus importantes. Ils sont naturellement présents dans les fourrages grossiers. Parmi les macro-éléments vitaux pour le cheval, on trouve le calcium, le phosphore, le magnésium, le potassium, le sodium, le chlore et le soufre.

Le rapport de quantité entre le calcium et le phosphore joue un rôle crucial, car ces deux éléments s'influencent mutuellement. Tous deux sont principalement stockés au niveau des os. Un rapport calcium:phosphore optimal se situe entre 1:1 et 3:1.

Oligoéléments

Les oligoéléments sont des minéraux dont le cheval a besoin quotidiennement en quantités plus faibles. Il ne faut toutefois pas les sous-estimer, car ils sont tout aussi importants que les macro-éléments. Parmi les oligoéléments les plus connus, on trouve le zinc, le cuivre, le sélénium, le manganèse, le fer et l'iode. On ne peut compenser des macro-éléments ou des oligo-éléments par d’autres et tout déséquilibre peut entraîner une réaction indésirable. Un déficit ou un excès d'un élément par exemple peut limiter la capacité d'assimilation d'un autre minéral.

 

 FerCuivreSoufreZincPhosphore
Aluminium            X
Fer     X    X 
Calcium   X    X       X   X 
Cuivre      X 
Soufre   X    X    X 
Zinc   X    X   

Un excès des éléments de la colonne de gauche entraîne un manque des éléments ci-dessus.

Réserves corporelles

Pour la plupart des minéraux, le cheval dispose de réserves dans l'organisme, qui peuvent compenser les variations de besoins. Le calcium par exemple est stocké dans les os et le cuivre principalement dans le foie. Ces réserves peuvent pallier une pénurie pendant un certain temps, ce qui explique pourquoi une analyse sanguine ne convient pas vraiment pour déterminer le statut nutritionnel. Elle peut toutefois être utilisée comme un bon indicateur d'éventuelles carences. Néanmoins, lorsque le taux sanguin se situe dans la fourchette des valeurs de référence, cela ne signifie pas automatiquement que l'alimentation est adaptée aux besoins à ce moment-là.

 

Analyse de sang

Pour que l’analyse de sang soit la plus pertinente possible, il est recommandé de cesser la distribution d’aliments hautement minéralisés et de minéraux quelques jours avant la prise de sang.

Le vétérinaire devrait être informé qu’une analyse des teneurs en zinc, en cuivre, en sélénium et en manganèse est souhaitée. En effet, ces valeurs ne sont pas toujours incluses dans un "profil" d’analyse sanguine.

 

Symptômes de carence

Les carences ont plusieurs visages : démangeaisons récurrentes après ou pendant la mue, gale de boue, tensions musculaires, mauvaise qualité de la corne du sabot, décoloration du poil de couverture, pelage terne et sans éclat ainsi que troubles du métabolisme et de la digestion sont considérés comme des indicateurs d'une carence en minéraux. Les différents symptômes permettent de détecter d’éventuelles carences en nutriments (cf. tableau).

 

Identifier à temps les carences en nutriments sur la base de symptômes

Apport conforme aux besoinsSous-appro-visionnement minimeCarence subcliniqueStade clinique précoceStade avancé
Poil luisantPoil terneProblèmes de mueDermatiteEczéma
Onglons sainsFatigueSeime de sabotCorne de mauvaise qualitéArthrose
Bon équilibreNervositéPerformances réduitesMauvaise guérison des blessuresEMS / ECS / PSSM
HPU / KPU / COB

Cela pourrait aussi vous intéresser

Les minéraux sont-ils indispensables ?

La tendance à une « alimentation naturelle des chevaux » est indéniable. Mais il faut aussi que les besoins quotidiens en minéraux des chevaux soient couverts.

Le cheval face aux minéraux

Un apport de minéraux en compléments à la ration de base est nécessaire pour une partie des macros et oligo-éléments.

Foie et reins

Le foie et les reins font partie des organes de détoxication et de métabolisme les plus importants de l'organisme. Leur bon fonctionnement est essentiel pour la santé du cheval.
Image
Hypona Pferdefigur blau